❤️LIVRAISON GRATUITE DÈS 35€ D'ACHATS

10% de réduction sur votre première commande (dès 45€) en vous inscrivant à la newsletter.

close
Conseils d'experts

Quelles tisanes boire pendant la grossesse ?

18/10/2022

Si les plantes à infuser ont des vertus bienfaisantes sur nos petits maux du quotidien, certaines sont à éviter ou au contraire tout à fait recommandées lorsque l’on est enceinte. Quelle tisane peut prendre une femme enceinte ? Quelles plantes éviter pendant la grossesse ? Quelles boissons chaudes sont aussi à éviter quand on attend bébé ? Tour d’horizon pour bien choisir ses infusions en cas de grossesse.

N'oubliez pas que rien ne remplace l’avis de votre médecin ou sage-femme, chaque cas est particulier, donc en cas de doute, n’hésitez pas à les consulter.

  

Les plantes à éviter pendant la grossesse

Bien sûr, boire quelques petites gorgées sans le vouloir d’une plante déconseillée pendant la grossesse ne risque pas d’avoir de graves conséquences, mais dans le doute, consultez votre référent médical.

La réglisse, la sauge, le ginseng, le fenouil, l’anis vert ou le houblon sont des plantes qui contiennent des phyto-oestrogènes. Elles sont connues pour augmenter l’hypertension, à éviter donc en attendant bébé. La grande camomille ou camomille romaine est également à éviter (mais la camomille matricaire est autorisée). D’autres plantes sont à proscrire car elles peuvent engendrer des fausses couches : pas de risque inutile avec le lin, le safran et le trèfle, la bardane, la girofle, le gingko, le genévrier, la menthe ou encore l’alchémille. Attention aussi aux plantes fortement laxatives ou trop détoxifiantes : le séné, la rhubarbe, l’hibiscus ou la bourdaine ne seront pas les meilleurs amis des femmes enceintes.

Peut-on boire du café ou du thé en attendant bébé ?

Vous le savez, le thé et le café contiennent notamment de la caféine et de la théine, dont les effets peuvent être augmentés chez la femme enceinte. Conséquence : un sommeil plus fragile, des palpitations, pas franchement idéales pendant la grossesse. À boire donc avec modération et idéalement avant l’heure du déjeuner, de préférence pas pendant ou après un repas, pour ne pas freiner l’absorption du fer.Attention à ne pas abuser du thé vert matcha qui contient beaucoup de caféine : une tasse par jour, avec un bon lait végétal, est suffisant. Sachez que le thé japonais hojicha est très pauvre en caféine : si vous aimez la saveur un peu grillée de ce thé, c’est une excellente alternative.

Quelles plantes privilégier pendant la grossesse ?

Premier point important : privilégier des plantes et mélanges de plantes bio, idéalement certifiées Ecocert. Ce choix garantit en effet de ne pas ingérer de perturbateurs endocriniens liés à la présence de pesticides. Ensuite, boire une infusion pendant la grossesse est une façon idéale pour bien prendre soin de soi, s’hydrater efficacement, lutter contre la constipation passagère mais surtout prendre une pause, se laisser aller et se détendre pendant quelques minutes. Profitez-en ! Certaines plantes sont tout à fait bénéfiques en infusion pour les femmes enceintes. Elles ont bien des vertus qui permettent de soulager les petits maux, au fil de la grossesse. Les spécialistes conseillent de varier les plantes au fil de la journée, de ne pas boire plus de 2 tasses d’une même plante par jour.

- En cas de nausée : une infusion de gingembre frais (ou séché comme notre Infusion Chaud La Gingembre) avec un peu de cannelle. Une tisane de mélisse est souvent efficace contre les nausées. Le romarin aide au travail du foie si vous vous sentez nauséeuse. La camomille matricaire (à ne pas confondre avec la grande camomille ou camomille romaine qui, elle est contre-indiquée en cas de grossesse) a une bonne efficacité sur les nausées, ballonnements et brûlures d’estomac.

- En cas de constipation passagère, il faut favoriser les plantes à base de fleur de mauve, fleur de bruyère, de mélisse, à l’action laxative douce.

- En cas de rétention d’eau, assez fréquente en début de grossesse, une infusion de vigne rouge, d’hammamélis, d’ortie ou de cyprès permettront de soulager la sensation de jambes lourdes et d’inconfort global, grâce à l’effet de ces plantes sur la circulation sanguine.

- En cas de léger trouble du sommeil (et en prévention), une simple tisane de Verveine (notre Infusion Reine Verveine, composée de feuilles entières, est particulièrement parfumée) fera très bien l’affaire. Le tilleul, la mélisse, la fleur d’oranger et la lavande sont aussi de bons alliés en infusion pour des nuits tranquilles pendant la grossesse. Et n’oubliez pas d’appliquer ces conseils tout simples pour bien dormir.

- En cas de légère fatigue, une infusion de cynorrhodon (contenu dans notre Infusion du matin Saut du Lit) est indiquée pour retrouver sa vitalité.

Quelles sont les plantes recommandées en fin de grossesse uniquement ?

Veillez à ne consommer de la feuille de framboisier qu’en fin de grossesse (2 tasses par jour), jamais au premier trimestre ou même en phase de conception. Les sage-femmes la recommandent car l’infusion de feuille de framboisier favorise les contractions et donc l’accouchement. Idem pour la sauge, qui est un bon tonique utérin et peut impacter les hormones.

Quelles sont nos infusions et bouillons compatibles avec la grossesse ?

Vous nous le demandez souvent, voici les infusions et bouillons que vous pourrez déguster sans crainte en attendant bébé :

- Infusion gourmande pour le matin, au cacao et sarrasin : Saut du Lit

- Infusion détox à la rose et à la framboise : Belle Plante (se limiter à 1 tasse par jour)

- Infusion fraîche et citronnée, aux agrumes : La Radieuse

- Infusion peps citron-gingembre et anti-nauséeuse : L’Élixir

- Infusion Reine Verveine, sa majesté la verveine !

- Infusion Chaud le Gingembre, très efficace contre les nausées (mais se limiter à 2g par jour)

- Et bonne nouvelle : tous nos bouillons en vrac ou en sachets, parfait pour précéder ou accompagner un repas, voire même à cuisiner (et si vous avez du temps, voici quelques idées de recettes avec nos bouillons)

  

Haut de page