Une infusion avec Lise Bienaimé Huyhn

Lise, tu as fondé « La Chambre aux confitures » en 2011, raconte nous le chemin qui t’y a amené…
Je suis une grande fan de confitures, le petit-déjeuner est mon repas préféré de la journée, et j’aime le varier chaque matin. Quand j’ai eu envie de me lancer dans une aventure entrepreneuriale, après plusieurs années passées dans de grands groupes de cosmétiques de luxe,  je me suis tournée naturellement vers un produit que j’affectionnais, avec l’envie de le faire redécouvrir, au travers de la variété et de la qualité des recettes, dans mes propres boutiques dans lesquelles on peut tout déguster.
Fruits de saison, cuisson, savoir-faire : comment et où les confitures sont-elles préparées ?
Notre atelier de fabrication se niche dans la Somme, dans lequel nous élaborons nos recettes avec notre confiturière, grande experte de l’assemblage des parfums. Une confiture de qualité, ce sont avant tout des fruits de saison, cueillis à maturité, du sucre, mais pas trop. Une cuisson peu longue, qui préserve la qualité et la couleur du fruit.
« La Chambre aux Confitures », ce sont des recettes de confitures de saison, des pâtes à tartiner, un peu de miels et aussi des confitures pour le salé… Comment sont créées toutes les recettes ? Tu travailles notamment avec des chefs ?
Les idées de recettes et les influences sont infinies : des ingrédients qui nous inspirent, des producteurs qui nous contactent, des pâtisseries qui nous font craquer… Nous concrétisons ensuite les idées sous forme de prototypes que nous dégustons à l’aveugle entre nous, avant de les faire tester en boutique pour recueillir l’avis de nos équipes et de nos clients fidèles.
Nous produisons également avec de très belles maisons ou palaces parisiens, en travail à façon, et travaillons également avec de grands artisans pour développer des collaborations, notamment Laurent Dubois, Meilleur Ouvrier de France Fromager
La recette la plus originale ? Une que tu as inventée ou que tu rêves de réaliser ?
Beaucoup de réponses possibles ! Néanmoins, pour qu’une confiture soit réussie, il faut limiter le nombre d’ingrédients pour pouvoir retrouver l’ensemble des composants au palais et l'apprécier.  Il faut rester simple : une confiture d’abricot au pain d’épices, une poire à la bergamote, une framboise et fruit de la passion…
Celle que j’aimais beaucoup mais que personne n’a apprécié et que l’on n’a finalement pas lancée : la Framboise à la bière brune.
Quels sont tes 5 lieux parisiens préférés (resto, boutique, spa, coiffeur, parc, musée…) ?
Une excellent resto gastro en bas de chez moi : le 975.
La déco indienne de mon amie Usha Bora, avec sa marque Jamini.
La Fondation Louis Vuitton, pour son design, ses expos et ses micro visites guidées à prendre en cours de visite
BD Phil, mon vendeur de BD de mon quartier, toujours plein d’idées
Le musée Jean-Jacques Henner dans le 17ème, à taille humaine, avec beaucoup d’excellentes initiatives (concerts, cours de dessin, escape game, lectures…).
Vie d’entrepreneuse, vie de maman : comment concilies-tu les deux ? Quels sont tes sas de décompression ?
La vie d’entrepreneuse, même si c’est beaucoup de travail, c’est aussi l’énorme avantage d’organiser son temps, et cette liberté est très précieuse. Je suis aujourd’hui beaucoup plus disponible pour ma vie de famille que je ne l’ai été dans mes précédentes vies professionnelles. Mes sas de décompression? Eviter les
Et on termine avec notre grand classique : quelle est ton infusion préférée chez Chic des Plantes ! ?
Ô Zen pour le côté gingembre, parfaite aussi bien chaude que froide.

Laisser un commentaire